L'accueil d'un apprenti

Vous souhaitez prendre un apprenti dans votre entreprise, contactez nous, nous vous donnerons les informations nécessaires. Nous pourrons aussi vous aider dans votre choix.

Etre Maître d’Apprentissage…

Pour encadrer un apprenti, le maître d’apprentissage doit pouvoir justifier d’une expérience professionnelle significative, en relation avec le métier préparé par l’apprenti : 
- 5 années d’exercice professionnel
- ou 3 années d’exercice et 1 diplôme équivalent à celui de l’apprenti

Afin d’accompagner le maître d’apprentissage dans sa mission de formation et d’encadrement d’un apprenti, le CFA met en place divers outils : 
- le carnet de liaison, qui permet d’assurer le lien entre le tuteur de l’entreprise, la famille du jeune et la Louisière
- les visites en entreprise : réalisées chaque année par le « parrain » (moniteur chargé du suivi de l’apprenti), elles permettent de s’assurer du bon déroulement de la formation du jeune.
- La visite en famille : elle permet de faire un point avec la famille du jeune et la Louisière. Une formation de tuteurs est proposée chaque année aux maîtres d’apprentissage si un nombre d’inscriptions le permet.

L’apprenti est suivi par le maître d’apprentissage (ou le tuteur) qui l’accompagne tout au long de sa formation dans l’entreprise. Il participe à l’acquisition par le jeune des compétences qui correspondent à la qualification recherchée et à la certification préparée, en relation avec le CFA.

Les Démarches

Vous avez trouvé le jeune que vous souhaitez recruter en apprentissage et vous voulez désormais formaliser le contrat

Les contrats d’apprentissage sont établis par la Chambre consulaire du département dont l’entreprise est ressortissante :
- Chambre de Commerce et d’Industrie
ou
- Chambre de Métiers et de l’artisanat

L’employeur devra, au moment de la mise en place du contrat, justifier de l’expérience professionnelle du maître d’apprentissage, en fournissant les justificatifs de diplôme, ou d’expérience professionnelle nécessaires. 

Pour l’apprenti, comme pour tout nouveau salarié, l’employeur doit : 
- procéder à une déclaration unique d’embauche auprès de l’URSSAF
et
- prendre un rendez vous auprès de la médecine du travail pour confirmer l’aptitude du candidat.

Formations